Quand faire un audit

Audit vient du verbe latin audire, écouter.

Les Romains employaient ce terme pour désigner un contrôle au nom de l’empereur sur la gestion des provinces.

Il fut introduit par les Anglo-Saxons au début du XIIIe siècle pour la gestion.

 

Notre civilisation est passée d’une culture orale à une culture écrite. Mais cette transition s’est faite doucement ; et pendant longtemps on a privilégié ce qui était dit à ce qui était écrit.

C’est ainsi que, au Moyen Âge, même les livres de comptes étaient lus à haute voix, pour garantir à tous qu’on pouvait faire confiance à ce qui s’y trouvait écrit. En ces temps, la communication orale était le mode le plus prestigieux de communication

 

Le premier cabinet d’audit fut fondé au XIVe siècle à Londres. Une longue tradition de l'audit public ("Cour des Comptes") existe en France depuis le XIIIe siècle. En 1762, la 4e édition du dictionnaire de l'Académie française définit ainsi le terme d’auditeur des comptes : « Officier de la Chambre des Comptes, de qui la fonction est de voir & d'examiner les Comptes qui s'y rendent, & qui lui sont renvoyés. »

 

Les Audits que nous vous délivrons

 

Audit complet d'entreprise (Juridique, Comptable, RH, Commercial, Industriel)

La force de cet audit c'est qu'il est global, holistique, sans parti pris de service de l'entreprise

son usage est pour le dirigeant dans le cadre d'une croissance externe ou dans l'approche d'un changement pour l'entreprise de stratégie

 

Audit & Analyse Financière

la puissance de cet audit est usité par soit une société mère ou les propriétaires d'une société

 

Audit des risques et conformités

Le cœur de cet audit est pour garantir aux dirigeants une posture ad hoc face à la Loi

 

Audit d’amélioration de process et de Production 

Le profit de cet audit est soit dans la mise en place d'un ERP ou comprendre des gains de productivité forts

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© MGM CE 50 ans d’expérience d'un Cabinet: d'Audit, de Conseil en Entreprise